Fondation des Semaines Sociales


En 1998, à l’initiative de Jean Boissonnat, la Fondation des Semaines Sociales de France a été créée sous l'égide de la Fondation de France. Elle a pour objectif de soutenir financièrement des activités de recherche, de formation et d'information concernant la vie en société dans ses différents aspects, spécialement économique, éducatif, culturel, philosophique et sociopolitique, dans l'esprit des travaux conduits par l'association des Semaines Sociales de France depuis 1904.

La croissance forte du nombre de participants et de sympathisants illustre la cohérence entre la tradition des Semaines Sociales de France et les aspirations de notre société.

Alors qu’après mai 1968, l’audience et la fréquence des sessions avaient sensiblement diminué, le renouveau initié dans les années 1980 sous les présidences de Jean Gélamur puis de Jean Boissonnat, permet de dépasser les 1 000 participants en 1997, les 2 000 en 1999 avant d’atteindre les 5 000 à Lille pour la célébration du centenaire des Semaines Sociales de France. Environ 1 200 participants non français représentant environ trente nationalités, ont à cette occasion mis en évidence le retentissement de la démarche des Semaines Sociales dans un continent en mutation de plus en plus rapide. Depuis ce centenaire, ce sont près de 3 800 participants qui se réunissent chaque année.

La réussite grandissante de ces journées et l’exigence de développement qui en découle nécessitent une préparation de plus en plus lourde et de plus longue durée pour préserver leur qualité. Une telle organisation ne peut plus vivre sur ses seules ressources annuelles, par définition précaires. En effet le montant des inscriptions à la session ne couvrent que 40% des frais d'organisation.

Dans le même temps, les Semaines sociales de France sont de plus en plus sollicitées pour prolonger tout au long de l’année les enseignements des sessions annuelles et pour participer à la réflexion nécessaire à la compréhension d’une actualité complexe.

Pour ces raisons, l'un des buts de la Fondation est de préserver au mieux la pérennité de l'action de l'association en garantissant, par les revenus dégagés grâce au capital collecté, un minimum de ressources régulières.

La Fondation dispose actuellement d’environ 1,7 millions d’euros, grâce à la générosité de partenaires financiers et industriels, ainsi qu’à celle de donateurs privés, désireux de soutenir les objectifs de la Fondation et de bénéficier des avantages de la loi TEPA.

L’objectif initial assigné à la Fondation par les Semaines sociales de France demeure. Il s’agit d'une part de parvenir à un niveau de capitaux suffisant pour que leur rémunération annuelle génère un montant correspondant aux besoins structurels de l’association des Semaines sociales de France et d'autre part de soutenir toutes activités - menées ou non par les Semaines Sociales - de recherche, de formation et d'information concernant la vie en société.

Contactez-nous pour toute information

Télécharger le bulletin de soutien

 
Dernière modification : 20/03/2013