Effectuez une recherche
La recherche porte sur l'ensemble du site, mots clef et occurrences

 

Biographie et bibliographie des intervenants de la session 2010 [3/3]

Intervenants du Dimanche 28 novembre 2010



Jacques BARROT


Licencié en droit et  diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Jacques Barrot a eu  une longue carrière politique et institutionnelle.

En 1965, il est  élu conseiller  municipal d’Yssingeaux, en Haute-Loire, sa ville natale,  puis  député de  la Haute-Loire en 1967. En 1973, il devient  vice-président de la  commission des affaires culturelles, familiales et  sociales à  l’Assemblée nationale. En 1974, sous la présidence de  Valéry Giscard  d’Estaing, il devient secrétaire d'État au Logement. En  1978, il devient  ministre du Commerce et de l'Artisanat, puis ministre  de la Santé et de  la Sécurité sociale en 1979.

Après  1981, il se consacre essentiellement à ses fonctions locales  et devient  maire d’Yssingeaux en 1989. À l'Assemblée nationale, il  s'impose comme  une des figures principales du centre-droit, et devient  secrétaire  général du Centre des Démocrates Sociaux (CDS). Réélu député  de la  Haute-Loire en 1986, il devient président de la commission des  affaires  culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée nationale.

Soutien  de Jacques Chirac, il est  ministre du Travail et des Affaires sociales  entre 1995 et 1997 puis  président du nouveau groupe UMP à l'Assemblée,  de 2002 à 2004. Jacques  Barrot est l'un des membres fondateurs, avec  Jean-Pierre Raffarin,  Michel Barnier et Dominique Perben, du club  Dialogue & Initiative,  fondé en 1999. Il a aussi été vice-président  du Cercle de l'industrie,  de sa création en 1993 à 2004.

En  2004,  il est nommé vice-président de la Commission européenne, présidée  par  José Manuel Barroso. Chargé des transports à Bruxelles, il signe  avec les États-Unis un accord d'ouverture des relations aériennes  transatlantiques, et se lance à la recherche de financements pour le projet  Galileo. En avril 2008, il remplace Franco Frattini au poste de  commissaire à la Justice, à la Liberté et à la Sécurité.

Il est  nommé, le 25 février 2010, au  Conseil constitutionnel par le président  de l'Assemblée nationale  Bernard Accoyer.

Principaux  ouvrages :
Quels espaces pour demain, avec Jacques Attali et Michel Barnier, Stock, 2008

L'Europe n'est  pas ce que vous croyez,  Entretiens avec Baudouin Bollaert, Paris,  Albin Michel / Fondation  Robert Schuman, 2007



Yannick  BLANC


Yannick Blanc est  diplômé de l’École normale supérieure de Saint-Cloud et de l’ENA. Il a été  haut-fonctionnaire au ministère de l’environnement et au ministère de  l’intérieur, où il a notamment dirigé le service chargé des élections, des associations et des cultes. De 2005 à 2007, il a été directeur de la police générale,  chargé de l’administration des étrangers, à la Préfecture de Police. Aujourd’hui consultant, il est vice-président de  "Penser le social autrement", un laboratoire associatif d'innovation  sociale et préside le  comité d’évaluation de France-Bénévolat.




Hélène  FLAUTRE


Ingénieur de formation, Hélène Flautre a exercé comme professeur de mathématiques  de 1981 à 1992. De 1992 à 1998, elle est membre du cabinet de la  présidente de la région Nord-Pas-De-Calais, plus particulièrement en  charge des questions culturelles. Adhérente des Verts depuis 1989, elle  est conseillère municipale d’Arras de 1989 à 1992 puis de 2001 à 2007.


Hélène  Flautre est élue député européen en 1999 sur la liste des Verts  conduite par Daniel Cohn-Bendit. Elle devient membre des Commissions parlementaires Affaires étrangères et Emploi/Affaires sociales ainsi que de la délégation de l’Union Européenne pour les relations avec le Maghreb. Elle travaille sur les dossiers des services  publics européens (poste, aérien) des  restructurations des grands groupes internationaux, des droits sociaux des salariés européens (comité d’entreprise européens), du droit d’asile  en Europe avec la question particulière de la mise à l’écart des  étrangers au sein de l’Union européenne, des Droits de l’Homme dans les pays du Maghreb  (persécution des démocrates, disparus algériens).


Réélue  en 2004, elle  devient présidente de la sous-commission des droits de l’Homme du Parti européen. Elle siège également à la Commission des  affaires étrangères, ainsi qu’à celle des transports et du tourisme  durant la  première partie du mandat. Toujours membre de la délégation  Maghreb, elle devient membre de la délégation du Parlement européen à  l’Assemblée parlementaire Euromed. Durant ce mandat, elle installe la Sous-commission des droits de l'Homme, nouvellement créée, dans le  paysage institutionnel de l'Union européenne. Elle travaille également  sur les dossiers liés à l'asile et l'immigration et lance une initiative politique sur la question des migrations climatiques au sein du  Parlement européen.


Réélue en  2009 sur la liste "Europe-Ecologie" pour la région Nord-Ouest, elle est  nommée co-présidente de la Commission parlementaire mixte UE-Turquie et  devient membre de la  Commission Libertés Civiles, Justice et Affaires Intérieures au sein de  laquelle elle suit particulièrement les dossiers  asile et immigration.  En continuité avec ses deux premiers mandats, elle poursuit également  le suivi des travaux de la Commission Affaires Étrangères et de la  Délégation de l'Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne.


Hélène Flautre a co-écrit Guerre aux migrants: le livre noir de Ceuta et Melilla, éd. Champ social - Théétète, 2007.


Assane BA






Juriste, chargé de mission migrations internationales au CCFD - Terre solidaire








Jean-Michel SEVERINO



Jean-Michel Severino est né le 6 septembre 1957 à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Après un diplôme de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris et une licence de droit obtenus en 1978, il obtient un diplôme d’études approfondies en économie avant d’intégrer l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, puis l’Ecole Nationale d’Administration, dont il est issu en 1984. Inspecteur des finances au Ministère français de l’économie et des finances, Jean-Michel Severino intègre en 1988 le cabinet du Ministre de la coopération et du développement Jacques Pelletier en tant que conseiller technique, chargé des affaires économiques et financières. Au sein de ce ministère, il occupera successivement les postes de chef du service macroéconomique et de la coordination géographique (1990-94) puis de directeur du développement (1994-96), où il aura pour missions d’aider le gouvernement français à accompagner la démocratisation en Afrique, ainsi que de préparer et gérer la dévaluation du franc CFA.

Jean-Michel Severino est ensuite recruté à la Banque Mondiale comme directeur pour l’Europe centrale (1996-97), où il se concentre surtout sur la reconstruction des Balkans après la guerre de Bosnie, avant d’y devenir vice-président pour l’Asie de l’Est (1997-2000). C’est à ce poste qu’il est confronté à la crise financière qui touche l’Asie à l’été 1997 dont il assure la gestion en accompagnement du rôle du FMI.

Il revient pour des raisons familiales au ministère de l’Economie et des finances à Paris en février 2000, en tant qu’inspecteur général des finances. Il rédige cette année-là un ouvrage sur la globalisation avec Jean-Louis Bianco, Un autre monde est possible, à la fondation Jean-Jaurès. 

Jean-Michel Severino est nommé directeur général de l’Agence française de développement (AFD) en 2001, poste auquel il a été reconduit en 2004 et en 2007. Il contribue à en faire la banque de développement internationale de la France, accroissant notablement son activité et étendant ses mandats à un grand nombre de nouveaux pays comme à l’ensemble du spectre des sujets globaux contemporains: climat, biodiversité, pauvreté, conflictualité, croissance… Il réoriente également celle-ci en profondeur vers le financement du secteur privé.

Dans le même temps, il a notamment participé au groupe d'experts de haut niveau sur la cohérence du système des Nations Unies dans les domaines du développement, de l’aide humanitaire et de l’environnement, au comité stratégique de la Banque africaine de développement et à la Commission du "Livre Blanc" sur la politique étrangère et européenne de la France.

Il est membre de plusieurs conseils d’administrations, dont Danone communities, un mécanisme innovant de financement de projets à fort impact social dans les pays pauvres et émergents ; Conservation International, une des plus grandes fondations mondiales de promotion de la biodiversité et de la croissance verte; la Banque européenne d’investissement (BEI); le centre international de recherche agronomique sur le développement (CIRAD), ou encore la fondation Jacques Chirac. Il fait partie du conseil stratégique de la fondation Jean-Jaurès, et du comité du développement durable de Veolia.

Jean-Michel Severino a été professeur associé au Centre d’études et de recherches sur le développement international (CERDI) à l'Université d’Auvergne de 2000 à 2005 où il a enseigné la théorie et l’économie politique des biens publics globaux.

Il a été élu membre de l’académie des technologies en mars 2010, et président du « partenariat français pour l’eau » en juin de la même année. Il participe à la fondation pour la recherche et pour le développement international (FERDI) comme directeur de recherches.

Il est chevalier de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre du Mérite, et détient de nombreuses distinctions internationales, d’Asie et d’Afrique.

Principaux ouvrages:

Le Temps de l’Afrique, un ouvrage cosigné avec Olivier Ray, Odile Jacob, 2010.
Idées reçues sur l’aide au développement, un ouvrage cosigné avec Jean-Michel Debrat, Cavalier Bleu, 2010.
Gouvernance mondiale, illusoire quête du Léviathan ?, écrit avec Olivier Ray, éditions Karthala, 2008.
De l’ordre global à la justice globale : vers une politique mondiale de régulation, papier en deux volumes écrit avec Olivier Charnoz paru dans En Temps Réels, 2008.
L’aide publique au développement, ouvrage écrit avec Olivier Charnoz (2007), Editions La Découverte, collection Repères, 2007.


Intervenants du vendredi <<<


Intervenants du samedi <<<


 
Dernière modification : 28/06/2011