Effectuez une recherche
La recherche porte sur l'ensemble du site, mots clef et occurrences

 

La lettre du secrétaire d'Etat de sa sainteté (session 2010)

Lettre du Secrétaire d’Etat de sa Sainteté lue au cours de la session 2010 des Semaines sociales de France, « Migrants, un avenir à construire ensemble »



A Monsieur Jérôme Vignon président des Semaines sociales





Monsieur le Président,

En retenant pour thème Migrants, un avenir à construire ensemble, la 85e Semaine Sociale de France s'inscrit dans un contexte particulièrement marqué par des inquiétudes, parfois exacerbées, face au devenir et à l'identité même des sociétés en Occident. Aussi est-il bienvenu de contribuer à dépasser les réactions superficielles et émotives par une réflexion sérieuse et documentée sur des questions qui soulèvent de graves défis. S'il est de la responsabilité des États de gérer ce phénomène en vue du bien commun, en tenant compte des exigences et des droits des collectivités où arrivent les migrants, il est important de toujours se souvenir que, comme l'a souligné Sa Sainteté le Pape Benoît XVI dans son encyclique Caritas in Veritate, « tout migrant est une personne humaine qui, en tant que telle, possède des droits fondamentaux inaliénables qui doivent être respectés par tous et en toute circonstance » (n. 62). Ceci implique que soient notamment prises en considération les dimensions familiale, culturelle et religieuse des migrants et que les difficultés liées à leur intégration soient perçues avec lucidité et compréhension. Car de nombreuses souffrances les accompagnent souvent. Pour « construire un avenir commun », il est aussi nécessaire que les migrants puissent s'exprimer dans la société. Il faut favoriser une meilleure compréhension de leur situation réelle et de la richesse que constitue la diversité de leurs apports. Enfin, face à ce phénomène social de notre époque, un authentique partenariat entre les pays d'origine et les pays de destination des migrants est à encourager, pour prendre en compte de manière adéquate et juste les problèmes humains et sociaux qui se posent.

À toutes les personnes qui participent à la 85e Semaine Sociale de France, le Saint-Père adresse un cordial salut et il les invite à vivre avec enthousiasme l'amour fraternel à l'égard de tous sans distinction, dans la conviction que quiconque a besoin de nous et que nous pouvons aider est notre prochain (cf. Deus caritas est, n. 15). Bien volontiers, il leur accorde la Bénédiction apostolique.

En vous transmettant ces vœux de Sa Sainteté, je vous adresse aussi mes souhaits de bon succès pour cette recentre et je vous assure de mes sentiments tout dévoués.


Du Vatican, le 12 novembre 2010

Cardinal Tarcisio Bertone
Secrétaire d'État de Sa Sainteté


 
Dernière modification : 22/02/2013