> Actes 2010 > Conclusions de la session
 

Effectuez une recherche
La recherche porte sur l'ensemble du site, mots clef et occurrences

 

Conclusions de la session

Jérôme Vignon, président des Semaines sociales de France



Conclusions de la session 2010 des Semaines sociales de France, « Migrants, un avenir à construire ensemble ».




Au démarrage de notre rencontre, j'avais évoqué ce travail de discernement que nous allions conduire. Je préfèrerais maintenant le mot de conversion. Nous avons été par moment si fortement déplacés de nos à priori, de nos schémas, de nos préjugés que l'on peut parler de conversion , au moins d'une conversion du regard.


Ce déplacement est d'abord l'effet de la parole et du témoignage des migrants eux-mêmes. Presque tout était dit dans les paroles de Hiacinte, Zarianta, Huang, Hamid. En nous révélant leurs parcours parfois incroyable, cette soif d'appartenir à notre société sans pour autant renier leur culture, ils nous ont révélés à nous-mêmes. Comme l'a  suggéré Tzvetan TODOROV (en évoquant le travail qu'accomplit une lecture de l'histoire avec le regard des autres), ils nous ont enrichis : non seulement par ce qu’ils nous disaient d'eux-mêmes, mais parce qu'en nous dépouillant de nos préjugés, ils nous rattachaient au plus riche, au plus profond de nos valeurs."


Ce déplacement s'est opéré aussi par le travail des sciences sociales, de la rigueur qu'elles mettent à définir les termes d'étrangers et de migrants, d'immigration et d'intégration, d'identité civique et d'appartenance culturelle. Il faut ce travail de la pensée pour aussi ne pas être prisonnier des amalgames et des pièges qui nous enferment. Lire la suite


 
Dernière modification : 04/01/2016