Historique

Le christianisme social a été vivant à Bordeaux tout le siècle passé. Pendant la première moitié du 20e siècle, il a été animé par le secrétariat social créé en 1919 par le père Antoine Dieuzayde (1877-1958). Deux grands universitaires ont présidé successivement ce secrétariat: André Garrigou-Lagrange (1901-1977) et Jean Brethe de la Gressaye (1895-1990). Ils ont été l’un et l’autre parmi les grands conférenciers des Semaines sociales de France dont la cinquième session s’est tenue à Bordeaux en 1909 sur le thème « Association et droit du travail ».


En 1957, c’est à Bordeaux qu’est organisée la session sur « La famille aujoud’hui ». En janvier 1967, une assemblée générale transforme le secrétariat social en Centre d’étude et d’action sociale (CEAS).


En 1970, le professeur Jean Mérigot prend la suite de Brethe de la Gressaye. Pendant la période d’effacement des sessions des Semaines Sociales (1974-1987), le CEAS du Sud-Ouest continue ses efforts d’animations.


A la fin du vingtième siècle et au début de ce siècle, la renaissance des Semaines sociales et leur volonté d’en assurer la vitalité par des antennes régionales poussent des chrétiens issus du CEAS à créer en 1997, les Amis Aquitains des Semaines Sociales de France avec leur siège au Centre Beaulieu (145 rue Saint Genès). L’association est déclarée en préfecture le 10 décembre 1997 et est enregistrée sous le numéro 25571. Elle est alors parmi les premières antennes régionales des Semaines Sociales de France, avec Lyon, Lille, Marseille, Angers, Rennes et Toulouse.


 
Dernière modification : 30/09/2011