Paris

 

Contact : Philippe Neyrand  et Cédric Bouclier

 

Envoyer un mail à l'antenne

 

 

Les Semaines Sociales de Paris ont choisi de s’impliquer dans une réflexion partagée et organisée, ouverte à tous, et sur la base de groupes d’échange et de réunions plénières.

Dix groupes de réflexion existent aujourd’hui (2013) ou sont en projet, sur des thèmes variés (voir point 2). D’autres groupes peuvent émerger, selon la demande ou le renouvellement des groupes existants. Ils sont de taille variable (de quatre à vingt participants), sont autonomes et entretiennent un lien avec le Conseil d’Administration de l’association parisienne.

Plusieurs débouchés sont envisageables : organisation d’une conférence-débat, production d’un document de travail, publication, contribution à la session des Semaines Sociales de France (SSF)…

Certains de ces travaux peuvent être menés en commun avec d’autres groupes en lien avec les SSF, notamment avec d’autres antennes régionales des SSF.

Des réunions rassemblent plus largement tous les participants à certaines occasions, pour un bilan d’étape des groupes de réflexion ou une conférence sur un thème donné.

 

1/ Actualité


L'accélération des progrès scientifiques et techniques conduit à un changement radical de nos manières de vivre, travailler et penser. Crise ou changement de monde à l’aube d’une transition fulgurante ?
Comment porter un regard neuf sur l’émergence d’un monde nouveau ?
Nous vous convions à une analyse passionnante, illustrée de nombreux exemples mêlant l’explosion du big data, l’intelligence artificielle, les nouveaux modes de management ou encore les convergences innovantes entre biologie, électronique et nanosciences.
Face aux défis que cette révolution engendre, comment nous situer ? Quelles postures nouvelles pour nous, chrétiens ?

En préambule de la session 2014 des SSF « L’homme et les technosciences, le défi » qui se déroulera à Lille, fin novembre, les semaines sociales de Paris vous convient à entendre Pierre Giorgini, Président-recteur de l’université catholique de Lille, auteur de l’ouvrage « la transition fulgurante » (2014)

 
Le mercredi 5 novembre de 20h à 22h
Au forum 104 (M° Montparnasse ou Saint Placide)
104 rue de Vaugirard 75006 Paris

Le nombre de places étant limité, nous vous remercions de confirmer votre présence à l'adresse suivante.

 

2/ Les  10 groupes 2013 (existants et en projet)


Si vous souhaitez interroger ou vous joindre à l’un de ces groupes, n’hésitez pas à prendre contact avec l’animateur du groupe.
Vous pouvez aussi nous joindre à ce mail paris@ssf-fr.org.


 
Semaines Sociales de Paris
les groupes de réflexion pour 2013 :


> Redistribution des richesses (nouvelle approche en 2013)
Le groupe souhaite s’interroger à travers les expériences pratiques et locales de redistribution des richesses aussi bien dans le domaine économique (micro crédit, commerce équitable, épiceries sociales , etc..) que dans le domaine des richesses non matérielles (Université de rues ATD ¼ Monde, réseau d’échange des savoirs, lien intergénérationnel etc…) sur ce que pourrait être un nouveau partage  des richesses,  incluant  des notions telles que la gratuité, le partage des dons et talents et tous les biens matériels  aussi bien que non productifs.
- Faire un panorama de toutes les expressions
Qu’ a l’Eglise  à nous dire sur le sujet ? Est elle un élément moteur de ces expériences ?
- Suivre une expérience particulière, la faire partager par les Semaines Sociales de Paris
- Propositions politiques
animateur : Augustin RENAUDIN



> Pour les élections européennes de 2014, questionner les programmes politiques (initié en 2013)
Les élections européennes 2014 vont se dérouler dans un climat d'euroscepticisme préjudiciable à la construction européenne à laquelle les chrétiens, français en particulier ont activement participé. Un sursaut pro-européen est nécessaire; il pourra prendre la forme d'un questionnaire ambitieux et « de combat » adressé aux candidats euro-députés, si possible dans les différents pays européens.
Nous serons conduits à faire des constats et surtout à rechercher les pistes salutaires.
animateurs : Claude BERTRAND et Dominique RAOUX-CASSIN


> Le statut des enfants (initié en 2013) 
Le groupe propose de lancer une recherche sur le statut des enfants avec les objectifs suivants :
Faire évoluer les mentalités / l'état d'esprit  pour que les nouvelles générations se construisent au sein de relations humanisantes.
Nous conscientiser sur l'influence de la manière de concevoir l'être humain au sens propre comme au sens figuré sur la construction du psychisme dés la conception et le contexte dans lequel se trouvent les enfants. (cf. Françoise Dolto ...)
Nous responsabiliser pour que les enfants soient reconnus et respectés pour eux-mêmes comme personnes avec des droits, pour ensuite pouvoir les éduquer. (cf. Jean-Marie Petitcler)
Avoir soi-même et transmettre aux enfants le goût de la vie à tous ses stades.   
animateur : Anne-Marie BERLAND


> Solidarité, société, développement (initié en 2013)
Dans notre société française c’est à partir de 1848 que la Solidarité commence à être considérée comme un passage obligé à la construction de l’avenir de notre pays.
Puis c’est vers les années 1990 que naît le vocable d’Economie Solidaire.
Au-delà de l’histoire et de l’économie, nous souhaiterions montrer que la solidarité est une composante intrinsèque de la société, qu’elle en est un fondement, et que en fin de compte l’économie doit en tenir compte, au risque sinon de se fourvoyer et de mener à des impasses. L'économie sociale et solidaire est elle alors un modèle et  un nouveau facteur de développement ? 
animateur : Jean-Marie HUON


> Solidarité et responsabilité, une lecture de l'actualité (initié en 2013)
Ce nouveau sujet choisi proposé par les participants au groupe « l’Etre Positif » part d’un triple constat :
- il est parfois très difficile de trouver des responsables dans l’évolution actuelle de la société (par exemple : qui est responsable personnellement de la crise financière ?, quelle est notre propre responsabilité sur ce sujet ? que faire ?  ). Ceci étant, nous souhaitons tous dans les débats de société prendre une attitude responsable.
- nombre d’entre nous souhaitent être « solidaires »
- mais il est clair qu’il existe souvent une tension entre « être responsable » et « être solidaire ».  Si l’on prend l’exemple de l’immigration, il nous faut nous positionner entre  deux attitudes :être solidaire (accueillir les migrants) et être responsable (on ne peut pas laisser entrer tout le monde).
Le groupe vise à explorer concrètement ce que cela signifie pour chacun d’entre nous dans nos vies quotidiennes. Les méthodes seront à inventer, mais l’actualité quotidienne devrait nourrir la réflexion, et nous souhaitons bien sûr nous appuyer sur la  Doctrine Sociale de l’Eglise.
animateur : Patrick ANGLARET


> Démocratie et dialogue interreligieux (existe depuis 2011)
Le groupe se fixe un double objectif :
- inviter les représentants des instances de la démocratie participative (Conseil de quartier, CICA, Conseils des Etrangers extra-communautaires...) à dialoguer avec les communautés religieuses de leur arrondissement ;
- informer les communautés religieuses de la tenue des Conseils de quartier et des comptes-rendus des autres instances participatives.
animateur : Alexandre VIGNE


> Nouvelles technologies, nouvelle anthropologie 2(initié en 2013)
Le groupe se concentrera sur les technologies numériques ; il cherchera à comprendre les révolutions en cours, dans l’ordre du savoir, des apprentissages, dans le domaine psychologique, dans celui de la sociabilité  (Serge Tisseron). Cette approche pourra être élargie à tout domaine que le groupe jugera important conduisant à une nouvelle vision anthropologique du fait de cette révolution numérique.
animateurs : Hugues d’HAUTEFEUILLE


> Nouvelles technologies, nouvelle anthropologie 1 (initié en 2013)
Ce groupe a choisi de réfléchir dès à présent au thème de la session de 2014 des Semaines Sociales de France.
Les avancées des nouvelles technologies sont-elles de simples progressions techniques ou des bouleversements qui rétroagissent sur le monde ? Comment l'usage de ces technologies nous renvoie-t-il à notre humanité ?
animateurs : Catherine LECLERCQ  et Jean- Marc CAZENAVE
ce groupe est complet et ne prend plus de nouveaux membres.


> Travail et mondialisation (initié en 2012)
La session 2013 des Semaines Sociales de France aura comme thème « les métamorphoses du travail ». Ce groupe poursuit la réflexion entamée en 2012 en se focalisant sur « jeunes et travail » ; avec l’objectif d’intégrer la vision des jeunes générations sur le travail durant la session et de les associer à sa préparation.
animateur : Philippe NEYRAND
ce groupe est complet et ne prend plus de nouveaux membres.


> Contrat d’activité (initié début 2013, cofondé par quatre SSF d’Ile de France)
Ce groupe veut re-examiner l’idée de contrat d’activité (contrat qui assurerait une transférabilité de droits, au-delà de périodes de chômage et de changements d’employeurs), mise en avant notamment par Jean Boissonnat à la fin des années 90 et reprise partiellement par certains syndicats. Il pourra déboucher sur une contribution à la session 2013 sur le Travail. 
animateur : Jean-Luc OLIVAUX (SSF Seine St Denis)
ce groupe est complet et ne prend plus de nouveaux membres.


 
 
Dernière modification : 16/03/2015