Actualités

Voyage apprenant à Berlin du 7 au 9 Septembre 2017

Voyage apprenant à Berlin du 7 au 9 Septembre 2017  

 

Quelle Europe voulons-nous ?

 

« Les chrétiennes et les chrétiens, acteurs de la construction d’une Europe commune »

Ce programme vous propose des échanges avec des responsables politiques, économiques et religieux, ainsi qu’avec l’ambassade de France et un journaliste français en poste à Berlin. 

 

Parmi les temps forts de ce voyage, notons des entretiens et des rencontres avec : la ministre fédérale Dr. Barbara Hendrick ;  l’Archevêque Dr. Heiner Koch ; Bettina Jarasch, membre de la direction du parti „Bündnis 90/Die Grünen“, et membre du Parlement de Berlin ; Michael Wedell, Metro Group ; Dr. Karlies Abmeier, fondation Konrad-Adenauer ; Dr. Gabriela Schneider, responsable européenne du Commissariat de l’épiscopat allemand ; des représentant de l'union des jeunes catholiques allemands (BDKJ + Deutscher Bundesjugendring) ; Bernd Hüttemann, secrétaire général du « Mouvement Européen Deutschland".

 

Également avec la participation de Dominique Quinio, Présidente des SSF.

 

Renseignements et inscriptions 

 
Mis à jour le 20/07/2017
Soirée débat au Collège des Bernardins : Quelle Europe de la culture voulons-nous ?

Soirée débat au Collège des Bernardins : Quelle Europe de la culture voulons-nous ?  

 

Dans le cadre du séminaire Passé et avenir de la civilisation européenne du Collège des Bernardins,  le Collège des Bernardins avec les Semaines sociales de France organisent une soirée de débats, en deux temps forts, pour s’interroger sur la place de la culture européenne.

 

L’Europe politique s’est surtout réalisée jusqu’à présent par l’économie et par la voie des traités juridiques.

Il est important d’aider les Européens à se réapproprier leur héritage culturel de façon partagée en croisant les regards et en recherchant le commun sans taire pour autant les zones de divergences.

 

    * Comment la culture européenne peut-elle retrouver son indépendance ?
    * Comment l'économie européenne peut-elle en tirer profit ?
    * Comment l'Europe peut-elle rester maitresse de son destin culturel ?

 

Mercredi 27 septembre 2017

de 19h à 22h

Collège des Bernardins - 20 rue de Poissy - 75005 Paris

 

Avec :
Antoine Arjakovsky, Véronique de Boisséson, Mauve Carbonell, Bertrand de Feydeau, Alain Guillemoles, Bruno Racine, Isabelle Schwarz, Hubert Tardieu, Henri Verdier.

 

Programme et inscription : Cliquez ici

 
Mis à jour le 17/07/2017

Le livre ouvert de propositions pour l'éducation  

Le texte suivant a été envoyé par mail aux élus (députés, sénateurs, conseillers régionaux, conseillers départementaux, maires de villes de plus de 5000 habitants) le 7 juin.

 

Durant une année, les Semaines sociales de France, en préparation à leur session 2016 consacrée à l'éducation, ont mené un chantier sur ce thème, en s’appuyant sur une plateforme participative, en multipliant les réunions dans les régions et en collaboration avec plusieurs partenaires. Il en est résulté un Livre ouvert de propositions pour l'éducation, structurées autour de quatre « leviers d'action », que nous souhaitons vous soumettre en cette période électorale.

 

L’orientation générale est celle de la co-responsabilité des acteurs de l’éducation et la nécessité de leur alliance, défendues dans notre Manifeste pour une alliance éducative, républicaine et pluraliste. Les propositions sont diverses et intéressent les différents niveaux de responsabilité des élus : législateurs, responsables de collectivités locales et territoriales.

 

session 2016 Education

 

Au cours de la session elle-même, cinq partis politiques ont pu réagir à ce Livre ouvert. Beaucoup de propositions plaident pour plus de souplesse dans la gouvernance du système éducatif, plus d’autonomie donnée aux établissements, plus de liberté laissée aux enseignants, afin qu’ils soient plus proches des conditions de terrain où ils sont implantés. On a vu, par les diverses réactions politiques la vitalité de ce débat.

 

Sommaire

1– Les quatre « leviers d'action »

2– Les pistes existantes à encourager et valoriser

3– Les propositions des Semaines sociales

 
Mis à jour le 08/06/2017

LA SECU, JUSQU’OÙ ?  

Réduction des droits à remboursements, contributions diverses des utilisateurs du système : ces mesures de gestion de l’Assurance maladie accroissent les charges de ceux qui ont moins de ressources. Pourtant, le principe de base de l’Assurance maladie est que « chaque assuré social bénéficie, contre le risque et les conséquences de la maladie, d'une protection qu'il finance selon ses ressources. »


Mais à trop justifier les évolutions du système de santé par les bouleversements techniques ou les nouvelles données démographiques et anthropologiques, que reste-t-il de la volonté fondatrice de solidarité?
Par leurs répercussions financières et managériales ces évolutions questionnent profondément l’efficience du système et au delà de celle-ci : son « économie » -c’est-à-dire son organisation, les missions des acteurs, les modalités d’accès pour les personnes devant y faire appel, le service rendu, ses caractères financiers- est un des paramètres de la réflexion éthique en santé, une santé où le secteur sanitaire n’est pas dissocié du secteur social qui lui est lié.


La démarche de soin trouve-t-elle sa fin dans l’acte technique, dans l’innovation thérapeutique ? Dans un cure exclusif du care ? ou dans le renouvellement de la réflexion sur le sens du soin ? Dans une perspective d’autonomie individualiste vide, ou d’autonomie relationnée et solidaire ? Dans le sens de l’intérêt général pour la collectivité ?

 

Avec toute personne partageant ces préoccupations ou susceptible de les éclairer, la journée d’étude permettra d’aborder ces tensions entre les divers contenus possibles du soin, entre les injonctions venues d’en haut et les réalités de terrain.

 

Pour penser une continuité des soins englobant ses aspects sociaux au même titre que ses composantes sanitaires, deux grands cadres seront proposés :
•Le soin que nous dispensons répond-il aux besoins de santé ?
•Comment décloisonner les structures de santé ? Obstacles et ouvertures

 

 

LA SECU, JUSQU’OÙ ?
QUELLE SOLIDARITÉ ET QUEL SOIN
POUR NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ ?

 

Les Semaines sociales de France,

le Centre européen d'enseignement et de recherche en éthique (CEERE)

de l’Université de Strasbourg

l’Espace de réflexion éthique région Alsace (ERERAL)

 

 vous invitent à participer

à une journée d’étude

 

le 12 mai 2017

 

à l’Université de Strasbourg

Palais Universitaire - Salle Fustel de Coulanges

9 Place de l’Université - 67000 Strasbourg

logo-quadri-détourélogo_Cere  logo_Ereral

 

Pour participer à la journée, merci de renvoyer le bulletin d'inscription en téléchargeant le document ci-dessous.

 

 
Mis à jour le 08/03/2017

Voir tout

Retour à l'agenda