Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Découvrez les intervenants de la Rencontre 2021

 

 

Olivier Abel

Philosophe, professeur à l’Institut Protestant de Théologie-Montpellier

Olivier Abel a fait ses études avec Michel Henry, Vladimir Jankélévitch, Emmanuel Levinas, et surtout avec Paul Ricœur (Master et Doctorat, HDR). Il est professeur de philosophie éthique à l’Institut Protestant de Théologie-Montpellier, après avoir enseigné au Tchad et à Istanbul, puis à Paris de 1984 à 2014, où il accueille le Fonds Ricœur. Chercheur associé au Centre de Recherche sur les Arts et le Langage à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, il est membre du comité de rédaction de la revue Esprit, et a été membre du Comité National Consultatif d’Ethique. Il a notamment publié sur Paul Ricœur, la promesse et la règle (Michalon 1996), L’éthique interrogative (PUF 2000), La conversation (Gallimard 2006), Pierre Bayle (Michalon, 2017), et récemment Le vertige de l’Europe (Genève, Labor et Fides, 2019).

Monique Baujard

Théologienne

D’origine néerlandaise, Monique Baujard a fait ses études de droit en France et a exercé pendant près de 10 ans comme avocate au barreau de Paris. Elle s’est ensuite tournée vers des études de théologie et a travaillé pour la Conférence des évêques de France (CEF). Première femme à diriger le service Famille & Société de la CEF de 2009 à 2015, elle a suivie un large éventail de sujets de société allant de la crise économique au mariage pour tous en passant par l’écologie ou les affaires européennes. La pensée sociale de l’Eglise étant le cœur de métier de ce service, elle a dirigé la publication de deux livrets destinés à mettre la pensée sociale à la portée de tous : Notre Bien Commun (I et II). Aujourd’hui, tout en préparant un doctorat de théologie à l’Université de Louvain en Belgique, elle est chargée d’enseignement à la Faculté de Sciences Sociales et Economiques de l’Institut catholique de Paris, présidente des Amis de La Vie et engagée dans Promesses d’Eglise.

Damien Carême

Député européen, Europe écologie les verts

Né en Lorraine, il est élu maire de Grande-Synthe, dans le Nord, en 2001 et le reste jusqu’en mai 2019, date à laquelle il entre au Parlement européen.

Durant 18 ans, à Grande-Synthe, il mène une politique mue par l’écologie sociale et transforme ainsi radicalement la ville. Capitale française de la biodiversité en 2010, Grande-Synthe voit naître des jardins partagés, des quartiers totalement repensés, des repas 100% bio et locaux dans toutes les cantines...  Un objectif, clair : créer du sens commun et véritablement entrer « en transition ».

Fin 2015, le conflit syrien pousse à l’exil des milliers de personnes. A Grande-Synthe, ces femmes, ces hommes et ces enfants réfugiés arrivent et stagnent dans des conditions indignes : Damien Carême, contre l’avis de l’État, réagit et avec l’aide de Médecins Sans Frontière, met en place le premier camp humanitaire sur le territoire français. Dans la foulée, il fonde l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants, qu’il co-préside aujourd'hui avec Jeanne Barseghian.

En mai 2019, il est élu député européen. Avec 12 autres élus, il rejoint alors le groupe des Verts / ALE au Parlement européen, où il intègre plusieurs commissions : la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE), la Commission industrie, recherche et énergie (ITRE) et la Commission des affaires économiques et monétaires (ECON).

 

Alice Desbiolles

Médecin en santé publique

Alice Desbiolles est médecin de santé publique et épidémiologiste. Elle a réalisé sa thèse avec Santé publique France sur un sujet de santé environnementale. Elle est l’auteure d’un livre publié en 2020 aux éditions Fayard : L’éco-anxiété – Vivre sereinement dans un monde abîmé. Elle est également très investie sur les questions de réchauffement climatique et de santé planétaire. Alice Desbiolles a un parcours varié, en France et à l’international, à l’hôpital, en laboratoires de recherche (Institut Pasteur notamment) ou encore en agences de santé publique (Haute Autorité de Santé, Expertise France…) et ministères. Elle est l’une des premières professionnelles de santé à avoir popularisé et porté médiatiquement l’éco-anxiété et les conséquences sanitaires du dérèglement environnemental. Elle plaide également pour une approche globale de la santé et des inégalités sociales, notamment dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

Foucauld Giuliani

Professeur de philosophie, fondateur du café-atelier Le Dorothy

Né en 1990. Après des études à Sciences Po Paris, un stage à Habitat et Humanisme et une collaboration avec Dominique Potier, député fondateur d’Esprit Civique, cercle de réflexions sur le christianisme social, il s’engage au Rocher, à Marseille, en tant que volontaire. Il rejoint ensuite l’équipe du café associatif chrétien Le Simone en tant que salarié puis revient à Paris pour ouvrir avec un groupe d’amis Le Dorothy, café-atelier chrétien situé à Ménilmontant. Le but de ce lieu, porté dans la foi et la prière commune par l’équipe fondatrice, est de proposer des activités dans trois champs principaux : des conférences hebdomadaires sur des thèmes variés, des ateliers de transmission de savoir-faire manuels et des activités de solidarité, certaines effectuées en partenariat avec d’autres structures. Le Dorothy accueille des personnes de tous les horizons. Parallèlement à cette activité associative au Dorothy, il exerce le métier de professeur de philosophie depuis 2017. 

Il est co-auteur du livre La communion qui vient paru en septembre 2021

 

.

 

 

Cheikh Khaled Bentounès

Guide spirituel de la voie soufie Alâwiyya, Président fondateur des Scouts Musulmans de France, Initiateur de la Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix.

Le Cheikh Bentounes est écrivain, pédagogue, conférencier. Il parcourt le monde en messager de paix. Homme de dialogue, ses avis sont recherchés par les décideurs politiques et les leaders spirituels. Sa voix a été entendue lors du Sommet des Consciences de la COP 21 à Paris en 2015. Homme d’action, il est l’initiateur de la Journée Internationale du Vivre Ensemble en paix adoptée à l’unanimité des 193 États des Nations Unies, le 8 décembre 2017. Il se fait le témoin d’une Culture de Paix et de fraternité pour unir les efforts des uns et des autres, afin de dégager un dénominateur commun, nourri par des valeurs universelles partagées. Il œuvre également dans des actions humanitaires par l’envoi de matériel médical pour les plus nécessiteux touchés par la crise sanitaire mondiale.

Thierry Magnin

Docteur en physique et en théologie, président-recteur délégué aux Humanités, Université Catholique de Lille

Prêtre du diocèse de St Etienne, il est actuellement président-recteur délégué aux Humanités de l’université catholique de Lille. Professeur des universités, il travailla durant 26 ans comme enseignant-chercheur en Physique à l'École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne, puis à l'Université de Lille. Depuis 1985, il s’est spécialisé dans les recherches sur sciences, philosophie, éthique et théologie, écrivant une dizaine d’ouvrages sur ces sujets. Membre de l’académie des technologies et de l’académie catholique, il co-dirige une chaire « sciences, technosciences et foi à l’heure de l’écologie intégrale » qui s’intéresse tout particulièrement à l’impact sociétal des technosciences et de l’Intelligence Artificielle.

Valérie Masson-Delmotte

Climatologue, co-présidente du groupe 1 du GIEC

Ses recherches portent sur la quantification et la compréhension de la variabilité passée du climat et du cycle de l’eau, les informations climatiques provenant des carottes de glace, la réponse du climat aux forçages naturels et anthropiques, les rétroactions climatiques, les changements climatiques abrupts, les calottes glaciaires et le niveau de la mer. Avec 250 publications dans les journaux scientifiques à comité de lecture, elle est l’une des scientifiques les plus citées dans le domaine des géosciences depuis 2014. Elle est extrêmement active dans le domaine de la vulgarisation et de la communication scientifique et a contribué à plusieurs ouvrages sur le changement climatique destinés aux enfants et au grand public. Ses contributions scientifiques ont été reconnues par plusieurs prix prestigieux, tels que le prix Descartes de la Commission européenne en 2008 pour le projet EPICA, le prix Irène Joliot-Curie en tant que femme scientifique de l’année 2013, le prix Martha T. Muse pour la science antarctique en 2015, le  fait d’être citée par le journal Nature parmi les 10 scientifiques ayant marqué l’année 2018, la médaille d’argent du CNRS en 2019, la médaille Milankovicz de l’Union européenne de géophysique en 2020 et la médaille du président du Comité scientifique pour la recherche antarctique en 2020.

Colette Nys-Mazure

Ecrivaine et poète

Colette Nys-Mazure est née à Wavre en Belgique. Orpheline à 7 ans, elle a été élevée par sa famille du Tournaisis. Après des études de Lettres Modernes, elle a été assistante à l'Université Catholique de Louvain, professeure de Lettres, conférencière au Centre Vauban (Université Catholique de Lille).

Animatrice en ateliers d'écriture, de théâtre et de lecture vivante, elle collabore à différents journaux et revues belges, français et étrangers.Elle a participé comme conférencière et écrivaine aux congrès du Conseil International d'Etudes Francophones, assuré des missions pour la Communauté Française de Belgique en différents pays et participe au jury de plusieurs prix littéraires.

Elle a toujours écrit et publié. Elle aime particulièrement collaborer à des projets collectifs, tel Ecrire-Lire-Compter, qui donnent confiance dans les ressources personnelles. Pour elle, il n’y a même pas de tiret entre ces verbes essentiels Vivrelirécrire

Mariée, mère de cinq enfants et souvent grand-mère.

Colette Nys-Mazure ou l’attention vive, Salvator sous la direction d’Anne Prouteau

 

Béatrice Oiry

Professeur d’exégèse biblique à l’Institut catholique de Paris

Après des études de Lettres Classiques et de philosophie, Béatrice Oiry a étudié la théologie et s'est spécialisée en exégèse biblique. Titulaire d'un doctorat de théologie, elle enseigne au Theologicum, Faculté de théologie de l'Institut Catholique de Paris dont elle dirige le département d'Ecriture Sainte. 

Ses recherches portent principalement sur les textes narratifs de l'Ancien Testament et à la théologie qu'ils développent. Elle s'intéresse en particulier à la question du temps et de l'histoire, ainsi qu'au rapport des humains à la nature, en particulier à la terre. 

Makenzy Orcel

Makenzy Orcel est auteur d'une œuvre composée de recueils de poèmes et de romans plusieurs fois primés. Il vit à Paris. 

Nathalie Philip

Comédienne, dramaturge, assistante à la mise en scène, directrice artistique, Nathalie Philip a enseigné pendant 15 ans. Elle est aujourd'hui formatrice en prise de parole, communication orale en parallèle à ses expériences artistiques.

 

Andrea Riccardi

Historien, essayiste et éditorialiste, Andrea Riccardi a enseigné l’histoire du monde contemporain et du christianisme aux universités de Bari, Sapienza et Rome 3. Il a été distingué par de nombreuses universités européennes pour ses travaux académiques et ses activités.

Fondateur de la Communauté de Sant’Egidio, Andrea Riccardi est à l’origine de différentes initiatives de dialogue, de médiation et de paix, menées sur les théâtres internationaux les plus complexes. Née à Rome, la Communauté compte aujourd’hui plus de 60 000 membres et est présente dans 70 pays. En parallèle à son activité d’évangélisation, Sant’Egidio développe des actions de solidarité. Elle est également très engagée depuis des années dans le dialogue interreligieux et organise des rencontres internationales entres responsables religieux, politiques et culturels, dans l’esprit de la journée historique de prière pour la paix qui a eu lieu à Assise en 1986, et dont Andrea Riccardi a été dès le début un des promoteurs.

Du 16 novembre 2011 au 27 avril 2013, Andrea Riccardi a été appelé à la charge de ministre pour la Coopération internationale et l’intégration dans le gouvernement technique de Mario Monti.

De 2012 à 2014, le collège des Bernardins de Paris lui a confié la présidence de la chaire « Mondialisation et christianisme », où il a succédé à l’anthropologue René Girard (2009) et au philosophe Marcel Gauchet (2010-2011).

Depuis 2015, Andrea Riccardi est président de la Société Dante Alighieri pour la diffusion de la culture et de la langue italiennes dans le monde.

Cette année, il a publié deux ouvrages qui ont nourri les débats en Italie : Italia carismatica (Morcelliana 2021) et L’Église brûle. Crise et avenir du christianisme (à paraître aux éditions du Cerf).

 

Bruno Tertrais

Politologue, directeur-adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique

Bruno Tertrais est Directeur adjoint de la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS), le principal think-tank français sur les questions internationales. Ses domaines de compétence sont la géopolitique et les relations internationales, la défense et les affaires militaires, les questions nucléaires, la politique américaine et les relations transatlantiques, la sécurité au Moyen-Orient et en Asie.

Il a été Maître de recherche à la FRS (2001-2016), Chargé de mission auprès du Directeur des affaires stratégiques du ministère de la défense (1993-2001), et Directeur de la Commission des affaires civiles à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN (1990-1993). En 1995-1996, il était chercheur invité à la RAND Corporation. En 2007-2008 et 2012-2013, il était membre des Commissions du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale. Il est également Senior Fellow à l’Institut Montaigne et conseiller scientifique auprès du Haut-Commissaire au Plan.

Nelly Valance

Présidente du MRJC, Mouvement rural de jeunesse chrétienne

Nelly Vallance est présidente du MRJC, Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne, où elle milite depuis plus de 10 ans. A travers ses engagements associatifs, elle s’est tournée vers l’éducation populaire, l’animation des territoires ruraux et la solidarité internationale. Avec une formation pluridisciplinaire en énergie, elle a appuyé des structures publiques et associatives sur les questions de transition énergétique des territoires et de dialogues entre acteurs.

Frédéric Worms

Professeur de philosophie, directeur-adjoint de l’École Normale Supérieure

Frédéric Worms est Directeur-adjoint de l’Ecole normale supérieure pour les Lettres et Sciences humaines (depuis 2015) et Professeur de Philosophie à l’Ecole normale supérieure. Il est également  Directeur du Centre international d’étude de la Philosophie française contemporaine (composante de la République des savoirs, USR 3608 ENS/Collège de France/CNRS,) et Membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE, depuis 2013). 

Frédéric Worms est titulaire d'un HDR en Philosophie (2002, Université de Clermont-Ferrand)), d'un Doctorat de Philosophie (1995, Université de Clermont-Ferrand) et d'une Agrégation de Philosophie (1986). Il est également un ancien élève de l’Ecole normale supérieure (1982-1987).

 

Jean-Guilhem Xerri

Psychanalyste et essayiste

Psychanalyste, coach et essayiste, Jean-Guilhem Xerri est ancien interne des Hôpitaux de Paris, diplômé de l'Institut Pasteur et de l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris. Il exerce des responsabilités dans l'environnement hospitalier. Il a été Président de l’association « Aux captifs la libération. » Il est proche de l’Office Chrétien des personnes handicapées et de l’Association pour l’Amitié. Il est l’auteur de plusieurs livres dont « A quoi sert un chrétien ? » (Cerf, Prix de l’humanisme chrétien 2015), « Prenez soin de votre âme » (Cerf, Prix de la littérature religieuse 2019) et récemment de « (Re)vivez de l’intérieur » (Cerf). Sa réflexion porte sur le soin et la vie intérieure.

 

Ils animeront de la Rencontre 2021

Jérôme Chapuis

Jérôme Chapuis, 44 ans, est directeur de la rédaction de La Croix depuis juillet 2021. Passé par Dauphine et l’Ecole supérieure de journalisme de Lille, il a travaillé notamment pour Europe 1 et RTL, pour lesquelles il a animé de nombreuses émissions, dont le Grand Jury RTL - Le Figaro – LCI et les matinales.

Philippine de Saint-Pierre

Elle est directrice générale de KTO depuis 2014. Journaliste spécialisée en information religieuse depuis 1993, elle a notamment exercé dans une radio locale de Lorraine (Radio Jerico Metz), puis à Radio Notre Dame (Paris), dont elle a été la rédactrice en chef de 1996 à 1998. Elle a fondé en 1998 une agence de presse spécialisée, Théo-Fil. Elle a intégré KTO en 2007 comme directrice des programmes, de l’antenne, de la rédaction, et des coproductions puis est nommée Directrice Générale adjointe en janvier 2010 avant de devenir Directrice générale de la chaîne.

Priscilia de Selve

Rédactrice en chef à La Vie depuis juillet 2021, Priscilia de Selve a été responsable du pôle rédactionnel de l’association diocésaine de Paris, en charge du magazine hebdomadaire Paris Notre-Dame, qui couvre l’actualité de l’Église catholique de Paris durant 5 ans. Auparavant, elle a exercé durant 12 ans comme présentatrice, reporter et rédactrice en chef adjointe, au sein de la rédaction d'I télé, la chaîne info de Canal +, de la création de la chaîne en 1999 à 2011. 

©Stéphane Grangier pour La Vie