Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

La science et les avancées technologiques qui en sont issues peuvent susciter des craintes et des réserves. En effet, ces recherches ont permis une augmentation importante de l’espérance de vie, l’accès à des commodités dont nous ne pourrions plus nous passer comme l’électricité ou l’internet.

Dans le même temps, les exemples de travaux qui ont abouti à des conséquences catastrophiques ou préoccupantes sont légion : les recherches dans le domaine nucléaire ont pu mener à la bombe d’Hiroshima, et les progrès dans le transport aérien aboutissent au final à l’augmentation des gaz à effet de serre et donc au réchauffement climatique. On peut donc se demander : La science est-elle encore désirable ? et si elle ne l’est pas, quelles seraient les conditions pour qu’elle le (re)devienne ?

Dans cet atelier, des exemples seront apportés qui montrent que les germes d’une science renouvelée sont déjà là.

Désormais, les cadres existent permettant aux scientifiques de ne plus être isolés dans une tour d’ivoire. Par exemple, dans la recherche biomédicale, les scientifiques dialoguent avec les associations de patients pour comprendre quelles seraient les avancées les plus utiles aux patients, ou quels traitements seraient acceptables : c’est la science participative.

De façon plus générale, des scientifiques sont formés à l’éthique et un cadre a été dressé permettant une formation des chercheurs à l’intégrité scientifique. Enfin, la science a aussi pu conduire à l’adhésion erronée à certains cadres théoriques, comme l’idée selon laquelle la compétition serait une loi de la nature. Des scientifiques ont ainsi pris l’initiative de souligner au travers d’un blog que la coopération était plus répandue dans la nature que la compétition. Une science désirable est en train de naître.

 

L'expert

Catherine BELZUNG : Professeure de neuro-sciences (Université de Tours), membre de l'Institut universitaire de France 

Les témoins

Béatrice BIRMELE :  Médecin, Docteur en philosophie, Directeur de l'espace de réflexion éthique région Centre Val de Loire

Claire RENARD : Ingénieur de recherche en bio-informatique et co-auteur du blog Wonderverse

Fabian DOCAGNE : Responsable du Service Sciences et société de l’Inserm

 

 

 

9h S'informer et réfléchir

  • Un expert pour cerner les enjeux
  • Trois témoins pour nous inspirer et nous projeter

10h30 Débattre, échanger et rêver

  • Partage, débat et réflexion en petits groupes (avec une pause)

12h Ensemble : Se retrouver et rêver