Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Nos contenus

Retour
Jérôme VIGNON
Le 3 octobre 2018
Les pauvres et le Président

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Les pauvres et le Président

Ce mardi 13 septembre, la salle Paul Riblet du tout nouveau musée de l'homme à Paris est pleine à craquer. C'est le lieu que le Président de la République a choisi pour annoncer un plan stratégique, de lutte contre la pauvreté des jeunes et contre l'exclusion sociale. Il s’exprime après que trois personnes confrontées à de graves situations d’échec et luttant contre la pauvreté aient elles-mêmes donné un témoignage très personnel.

Le discours est fort. Il se réfère à Saint Exupéry, au Père Wresinsky, mais surtout aux personnes qui se sont exprimées avant lui. Les annonces sont significatives, argumentées et chiffrées. Elles s'attaquent à deux points noirs spécifiques de la pauvreté en France. La sur-pauvreté des jeunes d’abord. Chez nous, l'écart de 5 points entre la pauvreté des jeunes et celle de la population française en moyenne est l'un des plus élevés en Europe et fait craindre une transmission intergénérationnelle de la pauvreté. Les enfants pauvres risquent fort d’être les plus mal armés lorsqu'ils auront eux mêmes à se battre pour que leurs enfants s'en sortent mieux qu’eux. L'autre point noir c'est la difficulté de trouver du travail lorsque l'on a été longtemps éloigné de l'emploi. Chez nous plus qu'ailleurs la pauvreté s'incruste avec le chômage de longue durée, elle érode au fil du temps la capacité de rebondir.

La stratégie s'attaque méthodiquement à ces deux points noirs : fonds d'investissement social dans la petite enfance ; formation des maîtres dans les zones d'éducation prioritaire et appui aux parents en difficulté ; nouvelle garantie universelle d'accès à une formation jusqu'à 18 ans ; renforcement de la garantie jeune jusqu’à 25 ans ; mise sur pied d'un service public de l'accompagnement vers l'emploi ; fonds de contractualisation avec les départements et clarification de leurs responsabilité; esquisse d'un revenu universel d'activité qui devrait simplifier l'accès effectif aux minimas sociaux et réduire les taux de non recours. Il y a certes des points faibles que les grandes associations de lutte contre la pauvreté rassemblée dans le collectif Alerte ne manquent pas de faire valoir : insuffisance des ressources du logement social particulièrement de l'offre de logements accessibles aux plus défavorisés ; insuffisance de la revalorisation du « RSA socle » pour ceux qui n'ont aucune activité ; oubli des personnes âgées isolées.

Mais au-delà de l’énoncé d’une stratégie à mettre en œuvre désormais, les participants à cette rencontre retiendront le témoignage que ce jeune Président tient à donner de sa propre conversion à la parole des pauvres. "Il y a quelques mois, je n'aurais pas pensé qu'ils m'auraient à ce point changé. Ils ont raison. C'est eux qui savent ce qu'il faut faire pour vraiment réussir. Ils ont suffisamment lutté pour savoir ". On est aux antipodes du soupçon de l’assistanat. Tout le monde se regarde. Cet homme a donc vécu, au fil de ses visites en différents lieux de vie, d’accueil et d’hébergement, le tournant que la lutte contre la pauvreté a pris depuis une décennie sous l’impulsion d’ATD Quart monde, amplifié dans le monde chrétien par la grande rencontre Diaconia2013. Rien pour les pauvres sans les pauvres eux-mêmes, sans qu'ils n'aient participé à la conception de ce qui est censé leur venir en aide. Il reste maintenant à prendre le Président au mot.

---

Par Jérôme Vignon, président d'honneur des SSF

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Justice Pauvreté Politique Social
2 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Les colères des gilets jaunes

Les colères des gilets jaunes

Nul ne peut prédire ce qu’il adviendra du mouvement des « Gilets jaunes ». Il désoriente les...

Dominique QUINIO LEROUX
22 novembre 2018
Les gilets jaunes interrogent notre vie démocratique

Les gilets jaunes interrogent notre vie démocratique

Depuis plus d’une semaine, le mouvement des « gilets jaunes » imprime sa marque, son rythme et...

Jean-Pierre ROSA
26 novembre 2018
Justice avec les gilets jaunes

Justice avec les gilets jaunes

Aussi odieuses, voire insupportables que soient les manifestations de violence destructrice qui...

Jérôme VIGNON
5 décembre 2018
Les gilets jaunes et la violence mimétique

Les gilets jaunes et la violence mimétique

En radicalisant leur mouvement, en n’admettant avec obstination aucune représentation et en...

Jean-Pierre ROSA
7 décembre 2018
Pour que du neuf advienne

Pour que du neuf advienne

Le mot crise n’a pas bonne presse. Il inquiète, il angoisse même. Financière, économique,...

Dominique QUINIO LEROUX
31 octobre 2018
Besoin de long terme

Besoin de long terme

Dans “un monde qui change”, les incertitudes et les peurs conduisent trop souvent à privilégier...

Yves BERTHELOT
8 octobre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus