Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Nos contenus

Retour
Dominique QUINIO LEROUX
Le 17 octobre 2018
Co-construire pour refonder les Semaines sociales

Co-construire pour refonder les Semaines sociales

Le mot est à la mode : « Co-construire ». Comme si, dans notre époque où règne un certain individualisme, il était utile de rappeler qu’ensemble, on peut travailler mieux et aller plus loin. Co-construire notre projet, c’est en tout cas l’ambition que les Semaines sociales de France se donnent pour réfléchir et bâtir leur avenir. Il ne s’agit pas en effet de confier à quelques-uns les clefs de la maison, mais d’ouvrir grand cette maison à tous ceux qui ont envie de la voir vivre et porter loin le message du christianisme social dans notre monde.

Plusieurs étapes ont conduit à la rencontre des 2,3 et 4 novembre. Des ateliers créatifs, dès 2017. Un rapport sur l’utilité sociale des Semaines Sociales de France (SSF), au premier trimestre. Des séances de travail avec les Antennes et les membres du Conseil d’administration. Et puis ce rendez-vous, qui de loin peut avoir l’allure d’une Session classique mais qui n’en sera pas une, car les participants y auront un rôle plus actif que jamais. Qu’attend la société des chrétiens ? Quel rôle peuvent-ils y jouer ? Et comment l’association des Semaines sociales peut-elle s’y impliquer au travers de projets concrets, comme elle le fait depuis plus d’un siècle, en se renouvelant, en se montrant imaginative et audacieuse. Pour ce travail de créativité collective, nous ne pouvions nous lancer seuls, sans méthode. Des professionnels, des « facilitateurs » du cabinet Formapart, nous aident à mieux travailler ensemble pour plus d’efficacité. Qui sont-ils ?

Dominique Quinio, présidente des SSF

----

Formapart se définit par la phrase suivante « Facilitons ensemble les transformations ». Aussi, quand les SSF nous ont contacté pour les accompagner dans leur démarche de co-construction de leur projet associatif, nous avons eu à cœur de les aider dans ce moment charnière, où puisant dans leurs expériences passées, ils ont décidé de forger collectivement le renouveau des SSF.

C’est ainsi, qu’au travers de différentes réunions et rencontres que nous avons facilitées, ils ont choisi de redéfinir leur raison d’être, formaliser leur ambition, la décliner en objectifs stratégiques et en projets.

Asseoir le projet associatif des SSF sur le travail réalisé lors de ces rencontres donne à tous ces futurs projets qui ont été imaginés toutes les chances d’être lancés et réussis, dans une logique de cohérence avec l’ambition poursuivie, puisqu’ils ont été pensés par et pour l’ensemble des parties prenantes.

Quelle a été l’intervention des facilitatrices dans la conception et l’animation de ces rencontres ?

Sylvie et moi-même sommes des facilitatrices professionnelles avec pour conviction que l'Intelligence collective, quand elle est bien utilisée, constitue la meilleure approche pour réussir collectivement à atteindre un objectif fixé, trouver des solutions, résoudre des problématiques…

Notre rôle est de concevoir un dispositif simple et collaboratif qui permet au collectif de :

  • Libérer et révéler les compétences et ressources existantes au sein du groupe de participants concerné,
  • Leur permettre de s’exprimer tous sans interdit,
  • Favoriser les frictions créatives sources de nouvelles idées,

Pour aider le collectif à :

  1. Analyser la question sous différents angles,
  2. Résoudre ses blocages
  3. Et trouver ses solutions concrètes en suscitant l'engagement.

Notre préoccupation : être attentives à la fois au cheminement individuel de chacun, à la dynamique de groupe et bien sûr au résultat collectif produit.

C’est dans cet esprit de co-construction et de renouveau que seront facilitées les journées des 2, 3 et 4 novembre.

Estelle Mairesse, facilitatrice chez Formapart

storage?id=428865&type=picture&secret=zm9ytLtFsdnuzp5OumVVPTJyyo9j1L5kJBnI5jCO&timestamp=1539788172
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Entreprise Formation
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
La pensée sociale chrétienne : pertinente, actuelle, accessible

La pensée sociale chrétienne : pertinente, actuelle, accessible

Ces dernières années des formations visant à faire découvrir la Pensée Sociale Chrétienne (PSC)...

Geoffroy D AILLIERES
31 août 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus