Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Jean-Pierre ROSA
23 juin 2021
Covid-19 : Le retour du monde d'avant

Covid-19 : Le retour du monde d'avant

Lors de la crise sanitaire de bonnes pratiques s’étaient - un peu par force - mises en place : ne pas rencontrer pour un rien une personne qui habite loin si on peut passer en mode visio, acheter des produits frais, si possible de saison et pourquoi pas en circuits courts... Certains avaient vu dans ces nouveaux comportements confinés l’espoir d’un monde plus frugal, moins consommateur d’énergie, favorable à une transition énergétique dont on ne voyait pas, auparavant, le début du commencement. Et ils voulaient transformer en bonnes résolutions ces pratiques imposées.

Mais il faut se rendre à l’évidence, ces pratiques ne résistent pas au désir irrépressible de reprendre la vie comme avant. On le voit déjà avec la ruée dans les commerces, aux terrasses des cafés et dans les magasins… Pourtant on nous l’avait assuré : on ne sortirait pas indemne de cette crise. Cela voulait dire en tout premier lieu qu’il n’y aurait pas de retour au monde d’avant. Mais l’appétit de se revoir, de prendre un repas en terrasse ou de faire des achats trop longtemps repoussés, a été le plus fort. Et c’est bien normal. Nous ressentons tous une grande lassitude de cette période un peu cotonneuse, à moitié arrêtée, pleine d’écrans et d’immobilités, et nous aspirons tous à reprendre la vie « comme avant » justement, avec tout ce qu’elle comportait de rencontres, de contacts, de légèreté.

Alors, allons-nous nous résigner ainsi à la technique du coup de torchon ? Laisser s’envoler un certain nombre de principes « écologiques » adoptés à la faveur de la crise au motif que la reprise économique, psychologique, politique, sociale… l’exige ?

"[...] continuer une consommation responsable mais surtout pérenniser l’existence et animer la vie des réseaux affinitaires, essentiellement numériques, qui se sont mis en place lors de la pandémie."

Je fais ici une proposition – qui est peut-être déjà adoptée par certains : non seulement continuer une consommation responsable mais surtout pérenniser l’existence et animer la vie des réseaux affinitaires, essentiellement numériques, qui se sont mis en place lors de la pandémie. Il peut s’agir de groupes associatifs, paroissiaux, amicaux. Ces réseaux nous ont portés et nous ont aidés pendant cette crise. Ils nous ont mobilisés et nous ont permis de tenir. Nous leur devons bien un peu de temps et d’attention. Ce que nous y avons vécu peut fournir le socle d’engagements renouvelés, très différents des engagements politico-associatifs d’hier, non seulement parce qu’ils seront numériques à la base, et donc réticulaires, mais aussi parce qu’en toute logique ils déboucheront sur des actions particulières, différentes elles aussi et dont nous pouvons juste dire qu’elles seront moins dépendantes d’un territoire donné. Les uns n’excluent pas les autres, loin de là, mais ils peuvent les nourrir de pratiques nouvelles.

Jean-Pierre Rosa, éditeur et ancien délégué général des Semaines sociales de France

A lire aussi :

- Les leçons du COVID : l'OMS replace les communautés locales au centre

- La gouvernance et les comportements face au coronavirus

- L'école de la République après le Covid-19

- La solidarité intergénérationnelle à l'épreuve de la pandémie

storage?id=1668476&type=picture&secret=sjSVsFmpYNu1ZDXzoaDbcJe9nuyZRiDWCpJo8y34&timestamp=1624458416
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Progrès Solidarité Jean-Pierre Rosa
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Besoin de long terme

Besoin de long terme

Dans “un monde qui change”, les incertitudes et les peurs conduisent trop souvent à privilégier...

Yves BERTHELOT
8 octobre 2018
Pour que du neuf advienne

Pour que du neuf advienne

Le mot crise n’a pas bonne presse. Il inquiète, il angoisse même. Financière, économique,...

Dominique QUINIO
31 octobre 2018
Déchaîner sa fureur

Déchaîner sa fureur

Depuis quelques temps, un phénomène nouveau est apparu d’abord au Japon, puis aux Etats Unis et...

Catherine BELZUNG
23 mars 2018
La situation des femmes

La situation des femmes

Les médias signalent parfois la situation défavorable des femmes. Les plus hauts postes, cadre...

Paul CHAMPSAUR
18 avril 2017
Conclusion Session 2006

Conclusion Session 2006

Par Michel CamdessusChers Amis,Peut-être que, comme moi, vous aimeriez laisser reposer dans vos...

Michel CAMDESSUS
26 novembre 2006
La pensée philosophique contemporaine

La pensée philosophique contemporaine

Par PHILIPPE VAN PARIJSConférence donnée au cours de la session 2006 des Semaines Sociales de...

Camille PERRIER
24 novembre 2006