Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Jérôme VIGNON
24 décembre 2020
Pour Noël, offrons-nous une désescalade

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Pour Noël, offrons-nous une désescalade

Désescalade , le mot s’est imposé face à la nouvelle montée aux extrêmes de notre pays, en pleine pandémie. Ce fut en particulier le spectacle sidérant du saccage systématique, samedi après samedi de boutiques parisiennes et celui des violences policières consternantes commises place de la République ou encore, à l’encontre de Michel Zecler .

Désescalade apprenait-on , c’est justement la tactique et même la stratégie du maintien de l’ordre Outre-Rhin. Face aux manifestations dures d’une droite allemande radicalisée , les forces de l’ordre ont appris à faire baisser progressivement la pression en amenant au fil des heures les éléments les plus violents à se découvrir ; dialogue et médiations ont leur place au cœur de ces affrontements . Ce savoir-faire vient de loin . Manifestants aguerris et policiers ont diminué depuis une dizaine d’année le niveau de leurs « armements » respectifs . Un soin particulier est mis à la distinction des missions entre maintien de l’ordre et services rendus à la population , ainsi qu’à la formation de l’encadrement. Il semble qu’en France depuis la réforme de 2003 conduite par Nicolas Sarkozy l’évolution ait été en sens inverse.

C’est aussi le sens de la désescalade qui semble manquer au projet de loi « pour conforter les principes républicains ». Déposée le 9 décembre encore sous l’émotion de la mort de Samuel Paty , elle se présente comme un sursaut républicain contre l’Islamisme radical. Fallait-il pour combattre celui-ci donner un tour de vis général au contrôle des cultes et des associations de caractère religieux et accroître encore le ressentiment d’une partie de nos compatriotes, de culture musulmane , issus de la seconde génération de migrants d’origine d’Afrique du Nord ? Où sont les mesures visant à leur intégration par la reconnaissance de leurs spécificités , à la promotion de leur vie professionnelle ? Quel encouragement est donné aux Imams indépendants de toute obédience extérieure et qui commençaient d’établir , sans formalisme institutionnel , un Islam Français ?

La désescalade est une situation initiée par un geste unilatéral d’une partie au conflit . Il implique d’avoir confiance en ses propres forces , pour réduire la conflictualité et ouvrir un espace de reconnaissance . Ce n’est pas facile . Il faut trouver le moment et les mots , en particulier pour affronter son propre camp en ouvrant son cœur à l’authenticité des valeurs dont il se réclame . S’agissant de la laïcité à la Française , un idéal magnifique , il faut pouvoir la délivrer d’un poison qui la hante: la religion aurait partie liée avec l’asservissement de la personne .

"Laissons donc résonner joyeusement le message angélique « Paix sur la terre aux hommes qu’il aime», non pas seulement quelques hommes de bonne volonté , mais l’humanité tout entière car tout entière elle est aimée."

En ce temps de Noël , on peut attendre des Chrétiens qu’ils s’engagent activement dans des démarches de désescalade , y compris entre eux . C’est à quoi le Pape François les invite d’une manière saisissante dans son dernier livre d’entretiens : « Un temps pour changer ». Le temps cosmique de Noël vient à propos donner un souffle d’espoir à notre temps chronologique . C’est plus qu’une désescalade , une vraie dégringolade pour Celui qui « de condition divine a choisi la condition de serviteur » . Laissons donc résonner joyeusement le message angélique « Paix sur la terre aux hommes qu’il aime », non pas seulement quelques hommes de bonne volonté , mais l’humanité tout entière car tout entière elle est aimée.

Jérôme Vignon, Président d'honneur des SSF

storage?id=1376645&type=picture&secret=5VR3eVFLEAT9yAmKIBECPkLDEVad6dGI2hl0ScHb&timestamp=1609759122
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Pensée sociale chrétienne Spiritualité Jérôme Vignon
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Pour que du neuf advienne

Pour que du neuf advienne

Le mot crise n’a pas bonne presse. Il inquiète, il angoisse même. Financière, économique,...

Dominique QUINIO
31 octobre 2018
Il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune

Il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune

Depuis plusieurs semaines le mouvement des « Gilets Jaunes » révèle de profondes fractures,...

François FAYOL
9 décembre 2018
Notre-Dame

Notre-Dame

En voyant l'incendie, je me suis demandé à plusieurs reprises : Ne serait-il pas possible de...

Jean-Pierre ROSA
26 avril 2019
Espérant contre toute espérance ?

Espérant contre toute espérance ?

J'écris ces lignes d'abord en enfant reconnaissant des Semaines sociales, sous l'égide...

François VILLEROY DE GALHAU
27 février 2020
Comment sortir de l'injustice des rapports Nord Sud?

Comment sortir de l'injustice des rapports Nord Sud?

Par Rubens RICUPERO et Pascal LAMYBERTRAND BADRÉ : La première journée de cette session des...

Camille PERRIER
25 novembre 2006
Conclusion Session 2006

Conclusion Session 2006

Par Michel CamdessusChers Amis,Peut-être que, comme moi, vous aimeriez laisser reposer dans vos...

Michel CAMDESSUS
26 novembre 2006
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus