Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Dominique QUINIO
27 mai 2022
A l'écoute des lycéens

A l'écoute des lycéens

Hasard du calendrier : se déroulaient cette semaine deux événements dont des lycéens étaient des héros. Le premier, à Rennes, rassemblait des apprentis journalistes de trois établissements scolaires de la région ; ils représentaient le tiercé gagnant du Prix des journaux lycéens, à la suite du concours annuel organisé par le groupe Sipa-Ouest-France, achèvement d’un accompagnement au long cours pour la réalisation de journaux lycéens.

Le thème du concours, cette année, portait sur l’élection présidentielle. Rapport de la jeunesse avec la politique, risques d’abstention, différences des modes de scrutin, éventuel abaissement de l’âge du vote, nouveaux moyens de s’informer, enquêtes réalisées auprès des jeunes de leur lycée, lettres au futur président de la République, défense des droits des femmes, attention à l’environnement, à l’éducation… la variété des sujets et des analyses était au rendez-vous. La mise en page était parfois désordonnée, ou les titres à revoir, on pouvait noter quelques maladresses d’écriture, mais les auteurs s’étaient donné du mal, avaient creusé les angles, s’étaient informés (en n’oubliant pas de citer leurs sources), avaient étudié les programmes des candidats. Pour certains, qui allaient voter pour la première fois, ce fut indéniablement une excellente préparation. Des enseignants passionnés avaient accompagné leur travail, leurs recherches, se faisant un devoir de leur enseigner à devenir des lecteurs critiques, des citoyens lecteurs, des lecteurs citoyens.

Le lendemain, à Paris, se tenait la Journée des lycéens organisée chaque année depuis près de 20 ans par le Comité consultatif national d’éthique. Il s’agit pour des classes venues de toute la France de présenter, devant des membres du CCNE et en dialogue avec eux, les résultats d’une année de travail sur un thème choisi par eux. Il fut question, cette année, de la fin de vie. Rude sujet ! Ils avaient 20 minutes pour présenter leurs travaux, leurs réflexions, puis s’engageait un débat. Sur un même thème, les angles d’approche furent différents : on parla des directives anticipées qui, selon la loi, permettent aux personnes de préciser leurs souhaits pour la fin de leur vie ; il y eut des réflexions sur le poids des religions dans un tel débat ; on fit un détour par les législations d’autres pays, par le cinéma, par des sondages réalisés à l’intérieur des établissements ou dans une ville ; un lycée fit le choix de s’intéresser aux sans abri qui meurent dans la rue et dont la vie ne préoccupe pas grand-monde. La variété des angles, les recherches approfondies de ces élèves de terminale ou de classes prépas soulignaient, là aussi, l’investissement des enseignants qui les avaient accompagnés : professeurs de philosophie, de sciences de la vie et de la terre, d’anglais.

Certaines classes exprimèrent une position en faveur d’une évolution de la loi ; d’autres en restèrent aux interrogations. Mais toutes et tous ont mesuré la complexité du sujet et l’impossibilité de simplement répondre par oui ou par non à une question comme la légalisation de l’euthanasie ou de l’assistance au suicide.

Apprentis-journalistes de l’Ouest ou apprentis-philosophes-éthiciens de toute la France, soutenus par des éducateurs engagés, ils sont allés au-delà des idées toutes faites, des a priori et des simplismes. Que ce soit en matière d’engagement politique ou sur les graves questions de vie et de mort, ils se sont affirmés comme des citoyens curieux et éclairés. Belle leçon d’éducation !

Dominique Quinio, présidente des Semaines sociales de France

A lire aussi :

- La démocratie affadie

- Pour un vrai débat démocratique sur trois sujets majeurs

- Jeunesse en temps de Covid, une fragilité qui dure

storage?id=2389308&type=picture&secret=W76gxuUFUGTLauJzuY37EiTm3KLcCnhtrPFo6QMr&timestamp=1653641781
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Citoyenneté Dominique Quinio Jeunesse
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'incendie de Notre-Dame, métaphore de nos existences

L'incendie de Notre-Dame, métaphore de nos existences

A lire et à écouter les réactions après l'incendie de Notre Dame, on ne peut qu'être frappés par...

Frédéric ROCHET
17 avril 2019
ZAD, légalité et<br />
bien commun

ZAD, légalité et
bien commun

Tous les mois, retrouvez Pierre-Yves Stucki et sa chronique sur la pensée sociale chrétienne et...

Pierre-Yves STUCKI
24 avril 2018
Crise de l'autorité, crise de la transmission

Crise de l'autorité, crise de la transmission

Par Myriam Revault d'AllonnesConférence donnée au cours de la session 2005 des Semaines Sociales...

Camille PERRIER
24 novembre 2005
L’école peut-elle transmettre des savoirs sans transmettre des valeurs ?

L’école peut-elle transmettre des savoirs sans transmettre des valeurs ?

Par Agnès Rochefort-TurquinCompte rendu du forum sur l'école donné au cours de la session 2005...

Agnès ROCHEFORT TURQUIN
24 novembre 2005
La rupture de transmission dans les pays de l'Est et ses perspectives

La rupture de transmission dans les pays de l'Est et ses perspectives

Par Neven Simac et Stefan WilkanowiczConférence donnée au cours de la session 2005 des Semaines...

Neven SIMAC
24 novembre 2005
La vie associative, quel avenir pour la transmission associative?

La vie associative, quel avenir pour la transmission associative?

Par Luc ZieglerCompte rendu du forum sur la vie associative donné au cours de la session 2005...

Luc ZIEGLER
24 novembre 2005